Aide et ressources

Aide et ressources

Vous trouverez ci-dessous une liste d’organismes pouvant vous venir en aide. Ce sont tous des organismes situés au Québec.

N’oubliez pas de rencontrer votre médecin de famille pour discuter avec lui de ce que vous vivez. Cela demeure un excellent premier pas. Et n’hésitez surtout pas à visiter la section Rétablissement de notre site!

Pour les personnes souffrant d’un trouble de stress post-traumatique (TSPT)

Tous ces programmes sont accessibles par le biais d’une référence de votre médecin au Guichet d’accès en santé mentale du CIUSSS (anciennement CLSC) de votre quartier. Veuillez donc rejoindre votre médecin le plus tôt possible afin d’entamer les démarches d’accès d’aide psychologique.

Vous êtes décidé à consulter un psychologue en bureau privé et ne savez pas comment choisir? L’Ordre des psychologues vous propose des moyens pour vous y retrouver. Vous pourrez ainsi contacter un psychologue habileté à traiter le TSPT.

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (anciennement CSST) est l’organisme auquel le gouvernement du Québec a confié la promotion des droits et des obligations en matière de travail. Elle vise entre autres à assurer la prise en charge de la santé et de la sécurité par les milieux de travail, à indemniser les victimes de lésions professionnelles et à veiller à leur réadaptation (physique et mentale). Si vous avez été exposé à un événement traumatique sur le lieu de travail, contactez cet organisme.

Info-trauma est un site Web d’information sur le trouble de stress post-traumatique, conçu en collaboration avec l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et l’Université McGill.

Trauma et PTSD (TSPT) est un réseau d’experts mondialement reconnus dans le domaine du stress post-traumatique. Ce site offre aussi des ressources et des renseignements utiles sur le sujet.

Pour les victimes de violence

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (anciennement CSST) est l’organisme auquel le gouvernement du Québec a confié la promotion des droits et des obligations en matière de travail. Elle vise entre autres à assurer la prise en charge de la santé et de la sécurité par les milieux de travail, à indemniser les victimes de lésions professionnelles et à veiller à leur réadaptation (physique et mentale). Si vous avez vécu de la violence au travail, contactez cet organisme.

Les CAVAC dispensent des services de première ligne, gratuits et confidentiels, à toute personne victime d’un acte criminel et ses proches, ainsi qu’aux témoins d’un acte criminel

Le mandat de l’IVAC consiste à indemniser et à offrir des services afin d’atténuer les conséquences de l’événement traumatique et d’accompagner la personne victime dans sa démarche de rétablissement.

Le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) est un organisme féministe à but non lucratif qui regroupe et appuie les CALACS membres. Les CALACS offrent des services d’aide aux victimes ayant vécu des agressions à caractère sexuel et des services de sensibilisation et de formation auprès du milieu. Veuillez contacter le CALACS le plus près de chez vous.

La nouvelle ligne téléphonique d’écoute, d’information et de référence, destinée aux victimes d’agression sexuelle, à leurs proches ainsi qu’aux intervenants et intervenantes, vous offre un service bilingue et confidentiel. Cette ligne sans frais est accessible 24 heures par jour, 7 jours par semaine, partout au Québec.

Un site Web très sécuritaire conçu par le Gouvernement du Québec au service des victimes de violence conjugale, des témoins et du grand public. Le site donnent des informations pertinentes au sujet de la violence conjugale et des ressources d’aide pour les victimes.

SOS violence conjugale offre des services d’accueil, d’évaluation, d’information, de sensibilisation, de soutien et de référence bilingues, gratuits, anonymes et confidentiels 24h sur 24 – sept jours sur sept aux victimes de violence conjugale et à l’ensemble des personnes concernées par cette problématique. Ces services sont disponibles par téléphone, par ATS pour personnes sourdes ou encore par courriel.

L’Association québécoise Plaidoyer-Victimes (AQPV) est un organisme communautaire à but non lucratif qui a pour mission la défense et la promotion des droits et des intérêts des victimes d’actes criminels. Cet organisme n’est pas un service de première ligne, mais il offre un service d’information, de soutien et de référence pour les victimes en lien avec l’exercice de leurs droits et recours.

Cette page Web de Justice Québec est très utile, car elle présente un dossier thématique portant sur les victimes d’actes criminels. Il est donc possible d’accéder à des sites d’intérêt et à des documents pertinents à propos de vos droits et responsabilités, les recours et les ressources d’aide possibles.

Pour en savoir davantage sur la santé mentale

La Fondation jeunes en tête a pour mission de prévenir la détresse psychologique des jeunes de 11 à 18 ans au Québec. Consultez leur répertoire des maladies mentales, dont le TSPT.

Il s’agit d’un organisme à but non lucratif voué principalement à la promotion de la santé mentale et à la prévention des problèmes de santé mentale. Il vise à démystifier la santé mentale, offrir des outils pour prendre soin de sa santé mentale et fournit plusieurs références de ressources d’aide au besoin.

  • Revivre – Association québécoise de soutien aux personnes souffrant de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires

Revivre est un organisme à but non lucratif qui vient en aide aux personnes vivant avec un trouble anxieux, dépressif ou bipolaire et leurs proches, en collaboration avec le réseau institutionnel et communautaire en santé mentale. Consultez leur fiche sur le TSPT.

Le Réseau Avant de Craquer est un organisme communautaire provincial (Québec) à but non lucratif dont la mission consiste à regrouper, représenter, soutenir et mobiliser des organismes qui œuvrent à briser l’isolement et à actualiser le potentiel des membres de l’entourage qui accompagnent un proche atteint de maladie mentale. Des informations pertinentes et des ressources d’aide sont fournies pour les proches d’une personne atteinte de maladie mentale.

Pour obtenir une aide générale, de l’écoute, du support

Tel-Aide a pour mission d’offrir un service d’écoute en français et en anglais, gratuit, anonyme et confidentiel, 24 heures sur 24, 7 jours par semaine à toute personne qui ressent le besoin de se confier, de parler de ses problèmes ou qui pense au suicide.

Tel-Écoute a pour mission d’offrir à toute personne, sans distinction, en situation de précarité ou de détresse psychologique, des services gratuits, anonymes et confidentiels d’écoute active, de prévention du suicide et de référence.

Tel-Aînés offre différents services d’écoute et de référence gratuits et confidentiels qui ont pour objectif d’aider les personnes aînés à rompre leur isolement et à exprimer leurs émotions. Les services offerts inclus une ligne d’écoute 24/7, des suivi téléphoniques, des rencontres individuelles et des groupes de discussion.

Tel-Jeune offre différents services d’écoute et de soutien 24/7 pour les enfants et adolescents, que ce soit par téléphone, par texto ou encore par courriel.

Jeunesse, J’écoute est le seul service de consultation et de référence pancanadien accessible jour et nuit par téléphone et par Internet. Ce service, offert aux enfants et aux adolescents, est bilingue, gratuit et anonyme. Consultez leur fiche sur le TSPT.

Suicide Action Montréal propose des services aux personnes suicidaires, à leur entourage, aux personnes touchées par un suicide, aux sentinelles et aux intervenants.