Événement traumatique chez l’enfant

Il y a six mois, Gabrielle, alors âgée de sept ans, a été victime d’un accident de voiture. Alors que le véhicule familial roulait sur l’autoroute en pleine tempête de neige, il a percuté de plein fouet un camion-remorque qui roulait en sens inverse. Les pompiers et les ambulanciers sont arrivés sur les lieux et ont dû travailler d’arrache-pied pour extirper Gabrielle et ses parents du véhicule avant de les conduire à l’hôpital. Heureusement, Gabrielle n’a subi que des blessures légères.

À la suite de cet accident, il semble que Gabrielle ait développé un état de stress post-traumatique caractérisé par les symptômes suivants :

  • Elle est fréquemment envahie par des souvenirs de l’événement et fait des cauchemars impliquant des accidents ;
  • Elle est particulièrement irritable, allant jusqu’à faire des crises de colère ;
  • Elle insiste constamment pour ne pas se déplacer en voiture et, lorsqu’elle y est obligée, elle est très anxieuse et manifeste des réactions physiques d’anxiété ;
  • Elle est particulièrement nerveuse, lorsqu’il neige à l’extérieur, et refuse de sortir ;
  • Elle insiste pour rester auprès de ses parents. Chaque fois qu’elle doit se séparer d’eux, comme pour aller à l’école, elle est prise de panique.

Cet exemple illustre comment le stress post-traumatique peut se manifester chez l’enfant. Vous trouverez dans notre magazine des pistes de réflexion, des recommandations et une liste de ressources offrant des services psychologiques aux enfants.