Les bienfaits d’Oméga – Entrevue avec Yves Proulx, conseiller en matière de prévention de la violence à l’ASSTSAS

oméga_yves_proulx

Une étude de l’équipe de recherche VISAGE a été menée afin d’évaluer les impacts d’Oméga dans un milieu hospitalier psychiatrique. Les résultats révèlent que la formation a un impact significatif et positif à court ou à moyen terme sur la détresse psychologique, la perception du risque et la peur d’être exposé à de la violence. De plus, les intervenants formés semblent être moins exposés à la violence dans les mois qui suivent la formation.

En quoi consiste Oméga?

Oméga est un programme de minimisation de risque. Il vise à développer chez l’intervenant du secteur de la santé et des services sociaux des habiletés et des modes d’intervention qui permettent d’assurer sa sécurité et celle des autres en situation d’agressivité. Il outille donc ces travailleurs à gérer leur sécurité lorsqu’ils interviennent auprès d’usagers agressifs. Cette approche se base sur quatre valeurs : le respect, le professionnalisme, la responsabilisation et la sécurité. Il s’agit ici autant du respect, de la responsabilisation et de la sécurité du client que du travailleur. Concrètement, Oméga enseigne aux travailleurs à prendre le temps d’assurer leur sécurité personnelle afin d’intervenir. En plus de cet aspect préventif, ce programme contient également un volet post-événement qui favorise le soutien du travailleur-victime et la mise au point des stratégies de prévention.

Quels sont les techniques et les moyens enseignés durant la formation?

La pacification par des interventions verbales et psychologiques est enseignée. Les intervenants sont aussi formés à utiliser divers outils tels qu’une pyramide d’intervention en fonction de l’évaluation de la situation et du potentiel de dangerosité. L’intervention d’équipe est aussi mise de l’avant. De plus, des techniques de protection et d’intervention physique telles que des techniques de dégagement et de contrôle sont abordées durant la formation.

À ce jour, dans quels milieux Oméga a-t-il été implanté?

Principalement dans les milieux du secteur de la santé et des services sociaux. Plus particulièrement, les milieux institutionnels des CSSS à plus haute dangerosité tels que les départements de santé mentale et les unités d’urgence, mais aussi les CLSC, les cliniques externes, les Centres jeunesse, les Centres de réadaptation en déficience intellectuelle.

Quels sont les impacts de l’implantation d’Oméga dans ces milieux?

Les dirigeants de ces différents milieux ont observé une diminution des blessures de leurs employés. Conséquemment, il y a moins d’accidents de travail. De plus, la formation semble avoir contribué à la diminution des mesures d’isolement et de contention.

En somme, quels sont les bienfaits d’Oméga?

En prenant plus de temps pour analyser la situation avant d’intervenir lors de comportements agressifs, les travailleurs assurent leur sécurité personnelle et celle des usagers. De ce fait, le programme Oméga diminue le risque de blessure. En analysant de façon plus efficace la situation, l’intervention est meilleure et permet de désamorcer l’escalade de la violence. Ultimement, les besoins du client sont répondus plus adéquatement. Bref, en plus de protéger l’intervenant et d’augmenter son sentiment de sécurité, Oméga contribue parallèlement à l’atteinte des objectifs cliniques des milieux de santé et services sociaux en gérant efficacement les manifestations agressives.