Quiz – Trauma

Félicitations - vous avez complété ce quiz. Vous avez obtenu %%SCORE%% sur %%TOTAL%%. Votre performance a été évaluée à %%RATING%%
Vos réponses sont surlignés ci-dessous.
Question 1
Un état de stress post-traumatique peut survenir après un événement tel :
A
qu'une catastrophe naturelle ou un accident grave
B
qu'une expérience militaire ou un incident terroriste
C
qu'une agression physique ou une agression sexuelle
D
toutes ces réponses
Explication pour la question 1: 
TOUTES CES RÉPONSES. En effet, tous ces événements, et nous aurions pu donner plusieurs autres exemples, peuvent mener à un état de stress post-traumatique.
Question 2
Qui est le plus à risque de développer un état de stress post-traumatique?
A
L’homme
B
La femme
Explication pour la question 2: 
LA FEMME. Le taux d'état de stress post-traumatique serait en effet plus élevé chez les femmes que chez les hommes (11,3 % chez les femmes versus 6 % chez les hommes). La nature des traumatismes diffèrerait généralement entre les hommes et les femmes.
Question 3
La plupart des personnes qui ont vécu un événement dangereux et traumatisant développent un état de stress post-traumatique.
A
Vrai
B
Faux
Explication pour la question 3: 
FAUX. Il est important de se rappeler que tout le monde ne vit pas de la même manière un événement traumatisant. En fait, la plupart des gens ne vont pas développer d'état de stress post-traumatique.
Question 4
Il est possible de prévenir un état de stress post-traumatique.
A
Vrai
B
Faux
C
Vrai et faux
Explication pour la question 4: 
VRAI ET FAUX. Car dans la mesure du possible, même si les événements traumatiques sont souvent imprévisibles et aléatoires, nous pouvons aider les gens à mieux gérer ce type d'événements et à prévenir les conséquences à long terme.
Question 5
La thérapie cognitivo-comportementale permet aux personnes aux prises d'un état de stress post-traumatique d'apprendre à gérer les réactions qui surviennent.
A
Vrai
B
Faux
Explication pour la question 5: 
VRAI. Les traitements généralement recommandés dans le cas de l'état de stress post-traumatique sont la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et la pharmacothérapie. La TCC obtient en général un taux de réussite de 60 à 70 % auprès de victimes de divers types d’événements traumatiques.
Question 6
Complétez la phrase. Près de ___% de la population rapporte vivre, à un moment de leur vie, un ensemble de difficultés importantes (cauchemars, évitements, hypervigilance, etc.) durant plusieurs semaines, mois ou années à la suite d’un choc, changeant du coup leur vie.  
A
10
B
20
C
30
D
40
Explication pour la question 6: 
PRÈS DE 10%. Près de 10% de la population rapporte vivre, à un moment de leur vie, un ensemble de difficultés importantes à la suite d’un choc, changeant du coup leur vie.
Question 7
Trouver l'intrus parmi ces suggestions concernant les façons dont un(e) proche peut apporter du soutien à la personne ayant vécu un événement traumatisant:
A
L’encourager à parler de l’événement
B
Ne pas hésiter à critiquer négativement ses réactions ou le temps qu’elle prend pour se remettre de l’événement
C
Ne pas minimiser l’ampleur de l’événement et de ses conséquences
D
L’encourager à chercher de l’aide professionnelle au besoin
Explication pour la question 7: 
AU CONTRAIRE. Il ne faut pas critiquer négativement ses réactions ou le temps qu’elle prend pour se remettre de l’événement, parce que les critiques négatives sont fréquemment vécues comme des agressions de la part des victimes et peuvent ralentir le processus de récupération plutôt que l’accélérer.
Question 8
Il existe des facteurs déterminants qui facilitent ou non le retour à une vie normale après avoir vécu un événement traumatique. Trouvez l'intrus parmi les facteurs qui favorisent un retour à la vie normale.
A
Avant l'événement, maîtriser des stratégies de gestion du stress.
B
Avant l'événement, avoir un sentiment d’efficacité personnelle.
C
Après l'événement, vivre des situations de vie stressantes.
D
Après l'événement, obtenir un soutien social adéquat ou positif.
Explication pour la question 8: 
APRÈS L'ÉVÉNEMENT, VIVRE DES SITUATIONS DE VIE STRESSANTES. En effet, ce facteur fait plutôt partie des facteurs de risque, ce qui peut nuire au retour à une vie normale.
Question 9
Être témoin d'un événement traumatisant suffit pour développer un état de stress post-traumatique.
A
Vrai
B
Faux
Explication pour la question 9: 
VRAI. Pas besoin d’avoir été une victime directement impliquée dans un événement traumatique pour souffrir d’un état de stress post-traumatique. Être témoin suffit pour développer ce trouble!
Question 10
Trouvez l'intrus parmi les exemples ci-dessous de manifestation de symptômes d'une personne souffrant d'un état de stress post-traumatique.
A
Je refuse de parler de ce qui s’est passé. Je ne veux plus y penser.
B
Ça me prend plusieurs heures à m’endormir le soir et je me réveille parfois pendant la nuit. Au réveil, je ne me sens pas reposé.
C
J’évite de retourner dans le quartier où j’ai été attaqué.
D
Je peux aisément repenser au moment où j'ai été frappé.
Explication pour la question 10: 
AU CONTRAIRE. La personne souffrant d'un état de stress post-traumatique aura de la difficulté à repenser au moment où elle a été frappée à cause de la détresse que cela lui cause.
Une fois terminé, cliquez sur le bouton ci-dessous. Tous les objets que vous n'avez pas complété seront marqués comme incorrect. Obtenir les résultats
Il y a 10 questions à compléter.
Liste
Retour
Les questions en gris sont complétées.
12345
678910
Fin
Retour